Publié par : fourmi09 | 7 février 2010

KINKAN SHONEN (Graine de Cumquat) à la Maison de la Danse

Ca c’est bien japonais par contre !

Des moments de grâce où le temps semble suspendu à la lenteur extrême des mouvements des danseurs de butô sur scène… jusqu’au bout de leurs doigts ; envoûtant et fascinant!

Ce spectacle de danse butô a été mis en scène par le chorégraphe Ushio Amagatsu, figure majeure du mouvement butô japonais ; c’est en 1978 qu’il crée pour sa troupe Sankai Juku (L’atelier de la montagne et de la mer) cette pièce, Kinkan Shonen, qui relate le rêve d’un jeune garçon sur les origines de la vie et de la mort.

Au fil de 7 tableaux, les danseurs au corps poudré glissent sur la scène, au rythme du balancement de leurs hanches nues; ici, à l’inverse du danseur occidental qui tente d’échapper à la pesanteur par moult sauts, tout est concentration et économie de mouvement, et chaque expression, chaque élan nous ramènent aux origines du monde.

Publicités

Responses

  1. et la maison de la danse, c’est comment dedans ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :