Publié par : aguegan | 13 janvier 2010

Bibliothécaires : d’où venez-vous, où allez-vous?

Qui sont les bibliothécaires stagiaires ? D’où viennent-ils et où vont-ils ? Quel parcours les a conduits jusqu’à la réussite au concours ?

La lecture du rapport du jury de concours de bibliothécaire 2009 publié sur le site du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche apporte des éléments de réponse sur l’origine des candidats à ce concours présenté comme l’un des plus difficiles en terme de probabilité statistique de réussite parmi les concours de la filière bibliothèque.

Photo Vanessa D.

Lors de la session 2009, le rapport du jury note une envolée des candidatures au concours interne qui s’explique ainsi : d’une part l’ouverture de centres d’examen dans chaque académie pour l’écrit et d’autre part le fort pourcentage de diplômés L (licence) et M (master) dans les catégories B et C de la fonction publique. Encore plus remarquable, le nombre d’inscrits au concours externe a doublé par rapport à 2007 : on dénombre 4550 inscrits au concours externe. Il est mentionné une demande inédite de dossiers dans les derniers jours de l’inscription au moment où les médias annonçaient la crise financière.

L’origine géographique des candidats se caractérise par une prédominance de la région Ile-de-France. Mais il est intéressant de noter que cette année, grâce à l’organisation du concours dans chaque académie, des candidats ont pu se présenter à Dijon, Nice, Amiens, Limoges et de nombreuses autres villes de province.

Témoignage d’une bibliothécaire reçue au concours en 2009

« D’où je viens ? D’une bibliothèque universitaire bordelaise (scd Bordeaux 2), j’y étais BAS, responsable du petit service des périodiques imprimés, je m’y plaisais bien.
Où je vais ? Si sur le papier, je suis affectée à l’université de Bordeaux 4, en fait, en vrai, je suis affectée à l’IUFM d’Aquitaine, qui me propose un poste à l’IUFM de Pau. »

Le rapport du jury souligne par ailleurs et regrette le manque de candidats issus des cursus de sciences ou droit; il rappelle qu’un bibliothécaire peut exercer ses compétences aussi bien dans une BU de lettres que dans une BU de sciences, de droit ou de médecine. Les affectations des reçus au concours témoignent d’ailleurs de cette diversité. Le parcours ci-dessous illustré par une jeune bibliothécaire en est un exemple:

De Paris-Dauphine (gestion) à Paris 6 (sciences)

doujeviens

Si les femmes constituent la majorité des candidats (75%), on peut s’interroger légitimement sur la façon dont elles assument la réussite à ce concours qui implique une année de formation à Lyon en alternance avec un poste dans un établissement localisé à Paris ou en province selon le hasard des affectations.

L’une de ces bibliothécaires explique comment elle parvient à tout concilier :

« Princesse des ours pyrénéenne, agent double et maman poule… »

On m’a dit que le rapport du concours était sorti, rien de plus impersonnel qu’un rapport de jury !

Alors, voilà, comme mes collègues biblioblogtrotteurs et trotteuses, je me présente : « Princesse des ours pyrénéenne, agent double et maman poule… ».

– Princesse des ours (c’est le sens de mon prénom en breton, merci Papa), mais j’ai passé toute mon enfance et ma jeunesse dans les Hautes-Pyrénées (voilà pour l’aspect pyrénéen, avec les ours ça le fait, non). Non, tous les titulaires du concours ne sont pas Parisiens, pour ma part, je ne suis francilienne (et encore à la limite avec le Loiret) que depuis 7 ans, pour rejoindre mon homme.

– Agent double, parce qu’après 10 ans de bons et loyaux services chez les documentalistes (dans le secteur associatif dans le milieu culturel et social), me voilà passée chez les bibliothécaires (après une passage par pole emploi et deux contrats en BU). Je suis donc une vraie fausse externe. Non, tous les lauréats externes ne sont pas jeunes…

Enfin, maman poule, parce que j’ai une fille de 4 ans et j’essaie de supporter la séparation pendant la semaine et quand ma fille me dit au téléphone « Maman, je t’aime passionnément, de tout mon adore ! », je craque… Merci à mon homme, super papa poule !

Voilà, on peut donc être ni Parisien, ni jeune, ni sans enfant et devenir biblioblogtrotteuse. Décidément les chiffres, ça ne veut rien dire !

Enfin, le rapport du jury n’ayant pas vocation à répondre à la question « Où vont les bibliothécaires après réussite au concours? », une rapide enquête auprès des bibliothécaires stagiaires reçus en 2009 révèle leurs destinations : 15 travailleront à Paris ou en région parisienne et 12 dans des villes universitaires de province allant de Pau à Lille en passant par Limoges, Rennes ou Dijon. Leurs établissements d’affectation seront pour 3 d’entre eux la BnF, 4 la Ville de Paris, 1 au CTLES et 19 un Service Commun de Documentation (dont 2 en IUFM). Rappelons que les bibliothécaires stagiaires sont affectés à un établissement dès le début de leur formation à l’ENSSIB. Pendant 1 an, ils alternent des périodes de formation à l’ENSSIB d’environ 6 semaines avec des périodes de 4 à 6 semaines dans leur établissement d’affectation, d’où le surnom qu’ils (elles) se sont donné(e)s en 2009: les biblioblogtrotters.

affectation des bibliothécaires

Publicités

Responses

  1. La photo de Vanessa est magnifique. Décidément que de talents dans la Fibe T !

  2. « [Le sociologue] doit non pas se laisser perturber par la construction des données, mais doit trouver une manière d’exposer les données (…) telle que le dévoilement des contraintes sociales et des déterminismes sociaux serve à autre chose qu’à rendre hommage à la beauté des statistiques, ou qu’à démoraliser individus et institutions de travailler à modifier le monde tel qu’il est »
    Haut les coeurs !
    SINGLY DE, François. Le questionnaire. Paris : Armand Colin, 2005.

  3. Bonjour, intéressant votre article, et plus éclairant que les rapports de jury quant à l’affection. Je souhaiterai tenter le concours, serait il possible de vous poser 2-3 questions via mail et via le site comme vous voulez, merci!!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :